vendredi 20 janvier 2017

Le pouvoir de la patience infinie


Bonjour à tous


Aujourd'hui, je viens partager avec vous un texte sur le pouvoir de la patience infinie.

Il s'adresse à tous ceux qui sont en attente de la réalisation d'un désir envoyé à l'univers sous forme de prière ou d'intention émise sur le principe de la loi d'attraction.


Ce texte est extrait du livre de Wayne W. Dyer : Accomplissez votre destinée
Neuf principes sacrés de manifestation et de matérialisation.


Le pouvoir de la patience infinie

"Ceux qui sont certains de l'aboutissement peuvent se permettre d'attendre sans anxiété". ( A Course in Miracles). Cette certitude est le point d'appui de la patience infinie. Certitude et patience s'accordent ensemble. Lorsque vous avez confiance, lorsque vous savez que vous êtes liés à cette intelligence universelle qui donne tout, vous vous faites vous-même cadeau de la vertu de la patience. Vous ne mettez pas de limites de temps à vos matérialisations et poursuivez les affaires de votre vie avec une certitude intérieure qui peut se résumer en ces mots: " j'ai tout le temps dont j'ai besoin et je suis certain de l'aboutissement. En conséquence, que ce désir se manifeste quand il le voudra, au moment approprié."
Le secret de la patience repose dans la certitude de l'aboutissement. Lorsque cette certitude se manifeste en vous sous forme de confiance et de connaissance, vous êtes en mesure d'éloigner vos pensées du résultat désiré. Sans colère et sans anxiété, vous êtes alors capables de reporter votre attention sur ce qui fait partie de votre programme de vie quotidien.
Votre connaissance et votre patience infinie font que vous vous sentez à l'aise. Vous avez mis en pratique tous les principes de manifestation spirituelle, puis vous avez permis à l'univers de s'occuper des détails. Vous avez le sentiment que ce que vous voulez matérialiser est  déjà là, et que votre attention peut se porter toute entière sur la sensation de bien-être qui vous a déjà été accordé avec vos désirs. En conséquence, vous ne ressentez aucun besoin de matérialiser immédiatement.

La joie intérieure est une fonction du pouvoir de votre patience infinie. Dans A Course in Miracles, l'auteur nous rappelle que " la patience est naturelle à celui qui enseigne Dieu. Tout ce qu'il voit est le résultat certain, qui surviendra peut-être à un moment inconnu de lui, mais qui surviendra sans aucun doute". J'aime cette idée d'avoir une certitude à propos de l'aboutissement et de ne pas être préoccupé par les détails.

Lorsque nous sommes impatients, nous nous dévaluons littéralement nous -mêmes, comme nous dévaluons notre lien avec l'Esprit Saint. L'impatience est une faille dans notre confiance en l'intelligence universelle; elle sous-entend que nous sommes séparés de l'esprit pourvoyeur de toute chose. L'impatience signifie que notre égo est maître du désir. C'est une forme de suffisance, et elle doit être anéantie.
Lorsque vous êtes certain de l'aboutissement et cessez de vous soucier du quand et du comment, cela veut dire que vous cultivé le pouvoir de la patience infinie et que vous ne vous pré-occupez plus du résultat. Quand ce détachement survient, vous êtes capables, d'une part, de vous consacrer à vos tâches quotidiennes, que ce soit l'éducation de vos enfants, votre travail, vos exercices de méditations et votre communion avec Dieu, d'autre part de vous contenter d'observer sans juger ni commenter. La patience devient chose naturelle lorsqu'on a confiance en l'unité de l'intelligence universelle.
Un des moyens de développer la patience est de contempler l'infinie patience de Dieu envers les humains. Lorsque vous étiez plongés dans le déni, ou dans l'égocentrisme, ou dans des sentiments de haine, Dieu s'est montré infiniment patient envers vous. Il ne vous a ni punis ni réprimandés lorsque vous vous écartiez du chemin sacré; il ne vous a pas désertés. C'est cette patience-là que vous devez cultiver.
La patience infinie est signe de confiance. Elle fait appel à l'amour infini pour produire des résultats dans notre vie. Lorsque nous supprimons l'impatience, nous nous alignons avec la force divine, et l'anxiété ressentie à l'idée de tout ce qui manque dans notre existence disparaît. L'anxiété sécrète la peur et l'apitoiement sur soi-même et maintient dans une dépendance vis à vis du temps. Lorsque l'impatience provoquée par la peur l'emporte, nous perdons notre soi infini et redevenons esclave de l'égo, qui n'a aucune patience envers ce que l'on pourrait appeler l'infinitude.
L'égo veut ce qu'il veut, et il le veut immédiatement. S'il n'est pas satisfait, il vous persuadera que ce  monde ne vaut rien et que vous ne pouvez  avoir confiance qu'en votre soi différencié, même si ce soi ne cesse de produire des sentiments de manque et de frustration. Aussitôt satisfait l'égo vous présentera une nouvelle liste d'exigences. Et votre anxiété augmentera tandis que vous vous efforcerez de le satisfaire. Et cela continuera tant qu'il sera aux commandes.
Il en est tout autrement lorsque vous reconnaissez le lien entre votre soi infini et la force divine. Vous réalisez combien Dieu a été patient avec vous, sans tenir compte de vos errements, de votre refus d'écouter et de votre lenteur à comprendre.
La patience infinie produit des résultats presque immédiats dans notre vie. Nous nous libérons lorsque nous cessons de vouloir tout obtenir tout de suite, et nous créons en nous la certitude de déjà posséder ce que nous désirons, même si ce désir ne s'est pas encore matérialisé dans notre environnement immédiat. Une personne douée d'une infinie patience sait qu'elle est déjà ce qu'elle souhaite être, que le hasard n'existe pas et que le sentiment ressenti devant tout ce qui semble manquer dans sa vie n'est qu'une illusion perpétrée par l'égo.
Grâce à cette prise de conscience, l'impatience disparaît, et nous cessons de guetter les résultats de notre méditation de matérialisation. Nous tournons nos pensées vers les affaires de notre vie, dans la conviction que nous ne sommes pas seuls. Notre patience nous permet de manifester une gratitude silencieuse pour tout ce qui se matérialise dans notre vie. Cette pratique du patient détachement est un concept étranger aux personnes à qui l'on a appris que les buts, les symboles de succès et l'accumulation de récompenses ne sont que des moyens de se sentir importants et de s'insérer dans leur culture. Mais l'infinie patience nous permet de parvenir à la paix. Et la paix et l'éveil ne font qu'un, ne l'oublions pas.


Merci à Wayne Dyer pour toutes ces paroles de sagesse.

Que l'amour et la lumière guident vos pas.
Catherine

Aucun commentaire: