dimanche 3 février 2013

Psychogénéalogie

Bonjour

Aujourd'hui, je vais vous parler de Psychogénéalogie.

Cette pratique permet de prendre connaissance des mémoires familiales qui agissent sur nous, celles qui nous sont transmises sur plusieurs générations.
Ces mémoires agissent sur notre vie affective, notre travail, notre santé. Tous les domaines de vie sont concernés par les mémoires familiales.

Ces mémoires familiales sont totalement liées à nos vies passées, nous choisissons avec soin notre famille, elle porte les mémoires qui sont les nôtres. Ces histoires familiales reflètent donc totalement nos vies passées avec nos difficultés et nos atouts, de ce fait la Psychogénéalogie est une excellente pratique pour nous libérer de nos mémoires pénalisantes.

Il existe aujourd'hui beaucoup de moyens pour travailler sur les mémoires karmiques, je trouve cela formidable car ces multiples outils permettent de choisir celui avec lequel nous sommes le plus à l'aise ou qui convient le mieux à un moment donné.

Il est facile de commencer seul en Psychogénéalogie, il y a d'excellents ouvrages qui permettent d'avancer par soi-même dans ce dédale de l'Arbre Généalogique. Bien sûr, chemin faisant vous pourrez avoir envie de consulter un spécialiste, vous irez encore plus loin dans la découverte et la libération. Mais n'hésitez pas à commencer seul, vous serez surpris de ce que vous pouvez découvrir par vous-même.

L'outil de base: l'Arbre Généalogique.



Il n'y a pas besoin d'en savoir beaucoup sur l'arbre familial pour entamer cette pratique, d'ailleurs ceux qui pensent bien connaître leur famille sont vite surpris, le niveau d'informations est souvent limité.
Cas des enfants adoptés: c'est toujours une grande souffrance de ne pas connaître sa filiation biologique. Entreprendre des recherches réclament beaucoup de patience, les informations sont parfois dévoilées très tardivement par l'administration et de nombreuses démarches n'aboutissent pas. Ces personnes peuvent tout de même s'intéresser à l'arbre généalogique de leur famille adoptive car c'est avec ces mémoires là qu'elles ont le lien le plus fort.

On va commencer à étudier ses mémoires familiales avec ce qui est disponible comme informations aussi limitées sont-elles.
Les premiers éléments essentiels:
Le prénom et les prénoms secondaires. Ils contiennent une mine d'informations, depuis son éthymologie, sa symbolique, la personne qui l'a choisit.
Le nom. Si la tradition est souvent celle du nom du père, est-ce bien celui-ci que l'on porte.
La date de naissance. Connait-on les évènements qui entourent la naissance. Quels sont les  évènements historiques du moment? le contexte économique etc...
Les parents: leur âge, sont-ils mariés? quel métier exercent-ils, ou vivent-ils? y' a t-il eu des évènements à l'époque de la conception?
A partir de ces premiers éléments, il y a déjà une grande quantité de questions qui viennent se poser et qui souvent vont révéler des informations importantes et qui ont une influence déterminante sur la vie de la personne.
Dés que l'on commence à étudier l'arbre, la loi d'attraction opère et des informations arrivent d'elles-mêmes. C'est assez surprenant comme phénomène mais dés que nous posons notre attention sur quelque chose nous attirons à nous les informations manquantes. C'est la synchronicité qui nous rappelle que tout est possible.

Lorsque j'ai étudié mes mémoires générationnelles, j'ai été surprise de toutes les informations que l'on peut avoir avec peu de connaissances sur nos ancêtres. J'ai constaté également qu'il y a une corrélation entre mes vies passées et ma famille. Avec de nombreux membres , nous avons des vécus communs et je n'ai pu que constater que les relations de la vie présente sont le reflet précis de ce que nous avons vécu ensemble antérieurement. Guérir les relations difficiles dans le présent nous conduit donc aussi à guérir automatiquement nos mémoires passées, nos mémoires karmiques familiales. Par conséquent, si vous avez envie de guérir vos mémoires pénalisantes mais que vous avez peur de ce que vous pouvez trouver dans vos vies antérieures, je ne peux que vous conseiller l'étude de la Psychogénéalogie, vous irez à votre rythme vers de belles découvertes.

J'ai sélectionné pour vous deux livres que j'ai trouvé facile à lire avec peu de termes techniques, et qui permettent de faire un travail pour soi en même temps qu'on les lit.
Par lequel commencer?
Sans hésitation pour une première approche, je vous conseille le livre d'Elisabeth Horowitz:
Se libérer du destin familial.
Il est truffé d'exemples , très vite des scénarios nous concernant se dessinent sous nos yeux.
A faire suivre de:

La symbolique des prénoms de Paola del Castillo.


Le prénom est tellement porteur d'informations qu'un livre de ce type devient vite indispensable.

Je vous souhaite de belles découvertes sur vous même à travers cette pratique.

Recevez le meilleur
Catherine

Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source:
http://fairelalumiereensoi.blogspot.fr/


Retour à l'accueil

 L'arbre généalogique et ses mémoires familiale